Voilà un petit mois maintenant que Laetitia va régulièrement courir, une à deux fois par semaine (je vous dresserai son bilan de ce premier mois de course à pied dans un prochain article). Le plus souvent, elle a couru avec les Lacets du Lizon, des séances collectives donc. Et puis en rentrant d’une sortie avec une copine de course, cette dernière m’a questionné sur le fractionné. Du coup, les deux filles étaient motivées pour essayer. Le rendez-vous fut pris!

 

Nous avions programmé la séance au jeudi. Malheureusement, la copine de course s’est légèrement blessée le week-end précédent et ne peut pas venir. Laetitia n’abandonne pas malgré cela et me propose d’y aller dès le mercredi pour profiter du grand soleil du jour.

Je rentre donc du boulot et passe par la maison car je n’ai pas mes affaires avec moi. Nous chargeons donc la voiture (sac de sport, bouteille d’eau et Lenny!) et partons pour le stade de Serger à Saint Claude.

Cette modification de planning a un peu bouleversé mon programme : j’ai oublié mes chaussures (heureusement, j’avais une paire aux pieds qui pouvaient convenir, les Skechers Gorun3) et je n’avais pas rentré le programme de fractionné dans la montre (celui qui permet de ne pas se poser de question et de changer de rythme à chaque « bip »). Bref, nous improvisons.

Au programme : Quelques tours d’échauffement puis pour madame, accélération en ligne droite, récup’ en virage pendant 3 tours (donc 6 accélérations), petit temps de récup’ puis on repart pour une seconde série avant un retour au calme. De mon côté, après l’échauffement, ce sera accélérations sur 300m, récup’ sur 100m, 2 séries de 5. Ça change un peu des 3 séries de 5 fois 30/30 qui étaient prévues, c’est un peu moins dur mais pour une première, ça suffira.

Nous nous échauffons donc un peu plus de 10 minutes, pendant que Lenny « courate » sur la piste et sur la pelouse puis nous démarrons nos séries, chacun de notre coté car le rythme n’est pas le même mais sur une piste, on finit toujours pas se « croiser ». A la fin de la première série, Laetitia trouve ça dur mais tient bon et repart pour la seconde. Au final, elle se sentira presque mieux sur la fin.

Ses impressions sont toujours bonnes en fin de séance et elle est même prête à recommencer. Comme quoi, le fractionné, c’est un travail un peu rébarbatif mais on peut aussi y prendre du plaisir!

fractionné-1

Et vous : vous faites régulièrement du fractionné? Quelle séances vous préférez? Vous vous souvenez de vos premières séances?

Comments: 1

  1. Aurore says:

    Bravo à elle … enfin à vous deux ! Tant mieux qu’elle commence à y prendre goût, c’est même super cool !

    Première séance: en club. Des 200m si je me souviens bien, je crois que j’en avais fais 6 ou 8 fois. Pas facile.
    Ma préférée: le 30’30 car c’est la plus facile (!)
    Je garde un souvenir assez mémorable de la seule fois ou j’ai fais 10x400m et récup’ sur 100m, c’était bien dur. J’ai terminé allongée sur la pelouse à mourir lentement.

    Bisous à vous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *